ホ-ム Quartier Latin Sendaiホ-ム カルチェラタン 仙台

Devoirs

DELF B1

Dimanche 16h00

  • 5 août

    Fait en classe

    Conversation.
    L'expression d'un point de vue page 117
    Exercice en interaction page 48, exemple 1. Cliquer ICI.
    Exercice en interaction page 48, sujet 1.

     

    Transcription

    Exemple 1 page 48.
    Philippe : Allô ! Nao !
    Nao : Salut Philippe ! Ça va ?
    Philippe : Oui. Et toi ?
    Nao : Oui, ça va...
    Philippe : Dis donc, qu’est-ce qui s’est passé hier ?
    Nao : Oui... Désolée, Philippe, je sais que nous avions rendez-vous, mais ma voiture elle est tombée en panne.
    Philippe : Encore !
    Nao : Oui ! À nouveau ! Tu sais, j’étais en train d’arriver place de la Victoire et la voiture est tombée en panne, elle s’est arrêtée, juste au milieu. J’ai eu peur !
    Philippe : Et pourquoi tu ne m’as pas appelé ?
    Nao : Ah, tu sais, avec tout le stress que j’ai eu… j’ai oublié de t’appeler et quand j’y ai pensé, évidemment je n’ai pas trouvé mon téléphone…
    Philippe : Mais... tu sais que j’ai attendu pendant deux heures ?
    Nao : Oh la la ! C’est pas vrai ! En fait j’avais oublié mon portable, à la maison. Tu sais... il y a des jours où tout va mal.
    Philippe : Oui, je sais. Mais c’est la deuxième fois que tu fais ça !
    Nao : Bon écoute, alors dans ce cas, on va faire une chose. Je t’invite samedi soir au cinéma. Qu’est-ce que tu dis ?
    Philippe : Samedi soir ! Bon... d’accord. Mais, qu’est-ce qu’on va faire ?
    Nao : Bon, je sais pas. On peut aller voir un film. Qu’estce que tu préfères ? Une comédie ou un drame ?
    Philippe : Écoute... je pense qu’on pourrait aller voir une comédie. Ce serait sympa.
    Nao : Ah, mais oui ! Alors je te laisse choisir tout : la salle, le film, l’heure... On se donne rendez-vous à quelle heure ?
    Philippe : Alors, moi je te propose de venir me chercher à la maison.
    Nao : D’accord. Alors, je viens vers... 8 heures ?
    Philippe : Vers 8 heures ? Ah non ! Un peu plus tôt !
    Nao : D’accord. Alors 7 heures et demie ?
    Philippe : D’accord, à 7 heures et demie je t’attendrai en bas.
    Nao : Parfait ! À samedi alors.
    Philippe : Allez, à samedi !

    Exemple 1 page 48, cliquer ICI.

     

    Quelques notes de simulation de dialogue

    Sujet 1
    – Trop de devoirs à la maison : stress pour moi et pour mes enfants. Arrivée tard à la maison, enfants fatigués, envie de passer de bons moments ensemble.
    – Importance des devoirs pour bien assimiler les cours.
    – C’est le travail des enseignants, pas des parents.
    – Participation essentielle des parents dans la scolarité des enfants.
    – Pas d’accord, parents très occupés par le travail, tâches domestiques, sorties extrascolaires. Difficultés pour aider quand les parents n’ont pas le niveau scolaire nécessaire.
    – Importance de s’impliquer dans la scolarité.
    – Oui, très important, mais réduire la quantité de travail à la maison.

     

    Devoirs

    Partie 3 "Production écrite" page 116.

    Exercice en interaction page 48, sujet 2. (à faire par téléphone).

     

    Plan pour la production écrite page 116

    (Suggestion)
    Introduction : Importance ou non de la consommation collaborative dans la société actuelle (besoin de consommer plus - baisse du pouvoir d’achat - prise de conscience de la société de consommation).
    Développement : Le candidat parlera de ses habitudes de consommation qu’il comparera avec celles du texte. Il expliquera pourquoi il consomme de cette manière en donnant des exemples précis.
    Conclusion : Point de vue sur le développement de la consommation collaborative dans les années à venir.

     

     

    Les conseils du samedi

     

     

    Le nouveau bouquet


    Cliquer ICI.

  • 29 juillet

    Fait en classe

    Production orale, entretien dirigé page 116 : "– En quoi consiste votre profession ?"
    Correction des devoirs.
    Exercice en interaction page 117.

     

    Transcription

    2 | Document sonore B
    Présentatrice
    : Les séjours linguistiques ne sont décidément plus ce qu’ils étaient. C’est en tout cas ce que disent les jeunes aujourd’hui. Effectivement, avant, les élèves partaient avec leur école pour un petit voyage en groupe. Ils résidaient dans une famille, goûtaient un peu la cuisine locale et rentraient ensuite chez eux pour ne plus jamais y retourner. Au moins, ils en savaient plus que leurs parents, qui n’étaient pour la plupart jamais sortis de chez eux. Eh bien aujourd’hui, c’est différent, car de plus en plus de jeunes vont vivre une année entière dans un pays de leur choix, la plupart en Espagne, pratique pour la proximité, et attrayante pour la langue, bien sûr. Donc, après la vague des étudiants Erasmus qui vont poursuivre leurs études de l’autre côté des Pyrénées, c’est maintenant au tour des lycéens d’aller faire une partie de leurs études chez nos amis espagnols. C’est en tout cas l’initiative originale d’un lycée de banlieue parisienne qui avait mis en place depuis de nombreuses années un échange linguistique avec un lycée de la banlieue de Madrid. Devant le succès rencontré, le lycée a décidé de donner la possibilité à des élèves de première de partir étudier une année en Espagne, l’année du bac étant réservée aux programmes surchargés de l’examen. C’est la deuxième année que ce séjour est proposé et les candidats sont nombreux. En échange, un petit groupe d’élèves espagnols est venu passer une année en France. Écoutez le témoignage d’Antonio au micro d’Aurélie Chéné.
    Antonio : C’est une bonne occasion pour moi, je peux parler français tous les jours. Au début, c’était difficile, mais maintenant ça va. Les autres nous aident pour les choses qu’on ne comprend pas, et on les aide avec l’espagnol. C’est sympa.
    Journaliste : Une initiative qui s’étendra probablement à d’autres lycées de la région, à en juger par le bilan que dresse le proviseur du lycée.
    Proviseur : Nos lycéens sont revenus avec un bagage linguistique beaucoup plus élevé que ce que l’on pourrait espérer d’un élève de première. Mais, au-delà du bagage linguistique, je dirais que ce qui compte le plus, c’est le bagage culturel. Ces futurs adultes ont une autre ouverture d’esprit et ils sont mieux préparés aux échanges et à l’expérience universitaire.
    Journaliste : Une expérience concluante qui, on peut le parier, est loin d’être terminée.

    Document sonore B page 38, cliquer ICI.

     

     

    Correction des exercices faits à la maison

    2 | Document sonore B

    A.
    un lycée de banlieue parisienne

    B.
    – Il s’agit d’échanges linguistiques entre deux lycées qui permettent aux élèves d’aller passer un an à l’étranger. Les élèves français du lycée situé en banlieue parisienne peuvent aller étudier un an en Espagne. Et ceux du lycée situé dans la banlieue de Madrid peuvent aller passer un an en France.
    – Ils ne partent pas l’année du bac, car ils ont beaucoup de travail et le programme est surchargé à cause de l’examen.
    – Il s’appelle Antonio, il est content de pouvoir parler français tous les jours et d’aider ses camarades en espagnol.
    – Le proviseur dit que les élèves reviennent avec un bagage linguistique plus élevé et un bagage culturel qui leur donne plus d’ouverture d’esprit. Ils sont mieux préparés aux échanges et à l’expérience universitaire.

    C. – Un séjour linguistique : voyage dans un pays étranger pour apprendre la langue locale.
    – Un échange : fait d’envoyer son enfant dans une famille d’un pays étranger, pour qu’il apprenne la langue, et de recevoir chez soi en contrepartie l’enfant de cette famille.
    – Le bagage culturel : ensemble de connaissances d’une personne.
    – l’ouverture d’esprit : désigne la sensibilité à de nouvelles idées.

    Document sonore B page 38, cliquer ICI.

     

    Correction des exercices faits en classe

    Sujet 1
    (Suggestion)
    C’est un face à face entre un vendeur (Philippe) et un client mécontent (Satoshi). Le client explique sa situation. Il a acheté un parfum mais ce n’est pas le bon parfum qu’on lui a remis. Il montre son mécontentement en expliquant que c’était pour l’anniversaire de son frère. Le vendeur rassure le client en lui proposant une solution. (Par exemple des coupons de réduction). Le client n’est pas satisfait et demande qu’on le rembourse. Ils arrivent enfin à un accord et le client s’en va satisfait.

    Sujet 2
    (Suggestion)
    C’est un face à face entre un agent de police (Philippe) et un conducteur (Satoshi). L’agent entame la conversation. Le conducteur s’excuse et explique pourquoi il n’a pas ses papiers (l'hôpital l’a appelé en urgence et il est parti de chez lui précipitamment). L’agent n’est pas convaincu par ses explications et décide de le verbaliser. Le conducteur essaie de trouver une solution pour éviter la sanction (aller chercher ses papiers, appeler sa femme). Ils arrivent à un accord. Les deux prennent congé.

     

    Devoirs

    Partie 3 "Production écrite" page 116.

    Expression d'un point de vue page 117 (à faire par téléphone).

     

    Plan pour la production écrite page 116

    (Suggestion)
    Introduction : Importance ou non de la consommation collaborative dans la société actuelle (besoin de consommer plus - baisse du pouvoir d’achat - prise de conscience de la société de consommation).
    Développement : Le candidat parlera de ses habitudes de consommation qu’il comparera avec celles du texte. Il expliquera pourquoi il consomme de cette manière en donnant des exemples précis.
    Conclusion : Point de vue sur le développement de la consommation collaborative dans les années à venir.

     

     

    Plan pour l'expression d'un point de vue page 117

    Document 1
    (Suggestion)
    Introduction : Présentation de l’article (recycler pour l’avenir).
    Développement : Le candidat pourra évoquer les conséquences positives du recyclage et les freins que certains peuvent avoir face au recyclage en donnant des exemples précis. Il pourra parler de ses habitudes en termes de recyclage et des possibilités qu’on peut apporter (consommateur/société).
    Conclusion : Donner son avis sur la question. (Nécessité ? Mode ? Prise de conscience ?)

    Document 2
    (Suggestion)
    Introduction : Présentation de l’article (le droit à la déconnexion). Parler des avantages rapidement et ouvrir le sujet sur la problématique.
    Développement : Le candidat pourra parler des inconvénients liés à l’hyper connectivité en donnant des exemples précis (fatigue-diminution de la productivité-burn out-surcharge cognitive). Il pourra parler de son expérience personnelle. Il pourra également proposer des solutions.
    Conclusion : Donner son point de vue sur la question (conséquences sur le long terme ?

  • 15 juillet

    Fait en classe

    Conversation.
    Exercice 1 page 113.
    Exercice 2 page 114.
    Exercices 1, 2, 3, 4, 5, 6 page page 115.

     

    Correction des exercices faits en classe

    Exercice 2 page 114.
    1. La description d’un nouveau système économique.
    2. de changer notre façon d’échanger et d’acheter.
    3. Faux. "un phénomène en pleine expansion qui touche des pans entier de l’économie. "
    4. Les évolutions technologiques et la baisse du pouvoir d’achat.
    5. Partager les frais d’un déplacement en voiture.
    Emprunter un logement. Louer un appartement à courtes durées chez des particuliers. Louer des vélos en libre-service.
    6. Faux. « … Qui permet aux particuliers comme aux professionnels de mettre toutes sortes de biens en location. »

    Devoirs

    Document sonore B page 38.

    Exercice 2 pages 114, 115.

    Partie 3 "Production écrite" page 116.